Si je vous disais qu’il existe un endroit situé à 2 heures de la plus grande ville du Canada, d’une superficie de plus de 7 500 km2, et qui compte pourtant moins de visiteurs humains en hiver que sa population d’orignaux? Un endroit où l’on peut vraiment plonger dans la nature et savourer un tel silence en hiver que les oreilles nous bourdonnent? Cet endroit s’appelle le parc Algonquin, et cette année, pour souligner son 125e anniversaire, mes amis et moi nous sommes lancés dans l’expédition d’une vie : une randonnée en ski pour traverser ses étendues glacées en plein hiver. Nous – Ryan Atkins, Buck Miller et Eric Batty – vous invitons à vivre avec nous la cinquième journée de notre expédition de dix jours dans le parc.