Longueur de dos

Selon les volumes et le domaine d’utilisation, le système de portage constitue l’un des composants clés du sac à dos. Souvent négligeable pour les Daypacks, la détermination de la longueur de dos optimale devient par contre décisive pour ce qui concerne les sacs à dos de virée ou de trekking, car ce n’est qu’avec un sac correctement paramétré qu’il est possible de transférer la majeure partie du poids du sac à dos sur les hanches.

Typiquement, pour pouvoir absorber au mieux l’essentiel de la charge, la ceinture de hanche doit venir s’appuyer au milieu du bassin (bord supérieur du bassin) – en particulier dans le cas des sacs à dos à armature interne de grand volume (voir graphique). En utilisation alpine, il peut toutefois arriver que le grimpeur déroge volontairement à cette «règle», optant pour un sac à dos à la longueur de dos plus réduite, ce qui permet par exemple d’accéder plus aisément et en tout temps au baudrier.

Comment détermine-t-on la longueur de dos?

La mesure est prise au moyen d’un mètre-ruban souple. On la détermine en mesurant la distance qui sépare le bord supérieur de l’omoplate – respectivement la septième vertèbre cervicale – du bord supérieur des os du bassin (la septième vertèbre cervicale est celle qui dépasse lorsque l’on appuie le menton sur le thorax).

De manière générale, on distingue les deux longueurs de dos suivantes:

  • moyenne (M) = 48 – 52 cm;

  • longue (L) = 53 – 58 cm.

Important:

Même le meilleur système de portage ne peut être totalement efficace qu’à condition qu’il soit parfaitement adapté à son porteur! Et aucun dos ne ressemble à un autre. Cela signifie donc qu’il vaut la peine de prendre le temps de tester le futur sac à dos en magasin (avec une charge d’essai appropriée).